Ne dit-on pas que l'amour rend aveugle...

Andrew Summer ne pensait pas qu’une simple consultation à l’hôpital allait bouleverser sa vie.
Suite à une opération de l’œil, Andrew patiente dans un flou total pour son ultime rendez-vous lorsqu’il rencontre Charlie, une belle rousse. Pour Andrew qui n’y voit pas très clair, c’est tout de même le coup de foudre. Plus tard, ils se rencontrent à nouveau sur le quai du métro et dès lors, démarre une relation passionnelle.

Alors qu’Andrew menait une existence très tranquille, des phénomènes inhabituels vont se produire, notamment dans son entourage. De malheureuses coïncidences ou Charlie serait-elle derrière cette terrible machination ?

Avis très mitigé pour ce roman qui fait  penser à “Harcèlement” ou à “Liaison fatale”. Dès le départ, l’histoire est prévisible, cousue de fil blanc mais on se dit que c’est trop évident. Heureusement, plus on avance, et plus l’auteur nous met dans le doute, ce qui ajoute un certain intérêt à cette lecture. Puis arrive le dénouement avec un rebondissement alambiqué, pour finir sur une fin vraiment pas crédible.

Pour ne pas spoiler, je dirais juste que l’auteur n’a probablement pas fait le bon choix. C’est dommage, d’autant plus qu’il s’est inspiré de sa propre expérience. 

Si l’histoire n’est certes pas originale, elle n’en reste pas moins effrayante.

Parce qu’elle m’aime” de Mark Edwards - Amazon Publishing France - 2016