Quand Jim Gystad se rend au baptême de son filleul avec la gueule de bois, il ne se doute pas qu’il va avoir là une révélation. Dans l’assistance se trouvent les Thorsen, deux soeurs et un frère qui ont connu leurs heures de gloire quelques décennies plus tôt, les menant même à faire une tournée en Amérique.


Pour Jim réalisateur artistique, la voix des trois octogénaires est exactement ce qu’il espère produire. Une musique authentique, loin de toutes ces musiques actuelles sans âme, formatées, qui se ressemblent toutes.

Mais pour convaincre le trio de reprendre leurs instruments, Jim est loin d’imaginer que Timoteus, le frère de la fratrie Thorsen, bougon et obtus, va prendre un malin plaisir à lui donner du fil à retordre.

 

 

Ce roman est une petite pépite. Idéal pour les soirées d’hiver. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment d’évasion. Et si vous êtes fan de musique, alors là… c’est un pur bonheur. Blues, rock, country et même jazz norvégien. L’occasion de (re)découvrir des titres ou/et des musiciens “oubliés”.

 

A priori, l’idée principale pourrait faire penser à un “feel-good”, à une lecture pleine de légèreté. Mais c’est sans compter sur la psychologie des personnages qui rythme ce roman, où plusieurs thèmes sont abordés, et apportent une certaine profondeur qui mène à la réflexion ; notamment à celle de savoir si l’on est prêt à tout pour réaliser ses rêves, quel que soit son âge.

 

Dès le départ, tout semble cousu de fil blanc, eh bien détrompez-vous. On ne voit pas arriver la fin.

 

J’ai été touchée par ce beau roman à la fois drôle, sensible, empreint de nostalgie.

 

Une très jolie découverte. Merci aux Presses de la Cité


Octosong” de Levi Henriksen - Presses de la Cité - 2016