En revenant d’une bringue à Vegas, Zoé et Holli s’arrêtent en pleine nuit faire une pause dans une petite bourgade.

A son réveil, c’est le trou noir. Zoé est nue, deux lettres gravées à vif sur sa peau, poings et pieds liés dans un cabanon perdu au milieu de nulle part. Et Holly n’est plus là.

Alors que Zoé arrive à se délester de ses liens, elle entend au loin son amie hurler. Elle la découvre pendue par les bras à un crochet comme un vulgaire morceau de viande. Zoé se retrouve face à un dilemme : aller chercher du secours ou tenter de sauver son amie sachant qu’elle n’a aucune chance d’y réchapper…

 

Un peu plus d’un an plus tard, Zoé est une autre femme. Elle a changé de ville, d’apparence et a abandonné ses études pour devenir vigile dans un supermarché.

Quand une autre femme est retrouvée nue, pendue par les bras, la peau marquée par deux lettres, Zoé sait qu’il est revenu.

Une simple coïncidence qui va se transformer en une traque impitoyable…

 

Bien que l’assassin soit dévoilé assez rapidement et que l’histoire soit un classique du genre, on ne s’ennuie pas une seconde. L’auteur arrive même à nous tenir en haleine, à coups de rebondissements, et probablement plus à travers le caractère des deux principaux personnages. D’un côté, une écorchée vive, rongée par la culpabilité, incontrôlable et qui s’attire des ennuis partout où elle passe, et d’un autre côté, un serial-killer sadique qui ne ressent de l’empathie que pour un pitbull.  

 

Un thriller classique mais efficace.

 

L’évadée” de Simon Wood - Amazon Publishing France - 2015