Imaginez un thriller historique sous la plume de Maupassant ou de Zola… Le résultat aurait pu donner L’Effet Domino, un roman atypique, intelligent, instructif…

Paris - 1907. Parachuté à Paris en pensant apporter un regard neuf à l’élaboration d’un dossier visant à combattre la délinquance dans la capitale, l’inspecteur Lacinière va en réalité se retrouver confronté à l’un des pires tueurs en série.
Nommé à la tête d’une équipe très secrète par le préfet de Paris, Lacinière et son équipe doivent  mettre fin à une vague de meurtres aux méthodes étranges touchant des proches de personnalités.

Philippe Lacinière n’a pas été choisi au hasard. Le tueur s’en prend également aux policiers chargés jusqu’alors de l’enquête ainsi qu’à leurs proches, et aucun des forces de l’ordre ne veut s’occuper de cette affaire de peur des représailles. Outre le fait d’être un excellent enquêteur usant de méthodes inédites, Lacinière est un solitaire. Pas de famille, pas d’amis, et il débarque tout droit de sa Bretagne natale.
Le temps presse. Les journaux font leurs choux gras sur l’inefficacité de la police, et sur ce tueur à répétitions qui signe ses crimes particulièrement horribles en laissant pour signature un domino dans la gorge de ses victimes.
Tout indique Double-six, un bagnard au corps tatoué de dominos et dont les rumeurs les plus folles circulent sur son compte.
Pour venir à bout de cette vague de crimes, Lacinière va devoir faire équipe avec Thomas Abeille, un jeune bleu, Albertine de la Roche-Dufresse, une jeune noble féministe et Paul Saint Alexis, un journaliste prêt à tout pour décrocher le scoop.

Amateur de thriller, d’Histoire, de littérature classique telle que Balzac ou Zola, laissez vous prendre au jeu. Pour les nostalgiques de vieilles séries, L’Effet Domino vous rappellera sans doute “La Brigade du Tigre” mais version 2017, dans un remake particulièrement réussie.

Tout est là dans ce petit pavé qui vous emmènera sur ceux du Paris du début du siècle. Tout d’abord, la plume, les expressions, le décor pour le côté classique. Pour ce qui est du thriller, on a affaire à un enquêteur particulièrement doué, en avance sur son temps, qu’aujourd’hui on appelle profiler. Certains scènes peuvent à certains moments faire penser au “Silence des Agneaux”.

Si l’auteur François Baranger, n’est pas historien, il nous fait revivre impeccablement ce vieux Paris sous nos yeux, avec une écriture très visuelle que l’on a presque l’impression de regarder un film.
Rien n’est laissé au hasard. Après avoir posé le décor et les personnages, on entre progressivement au cœur de l’enquête. Et même si on est “à fond” dans celle-ci, l’auteur n’oublie pas de glisser certains détails de l’époque pour nous rappeler que nous sommes toujours, et bien en 1907.

Un roman à la construction originale, très fouillé, parfois complexe, mais toujours très prenant.

Un page-turner à découvrir AB-SO-LU-MENT

L’Effet Domino” de François Baranger - Editions Bragelonne - 2017