Ou l’itinéraire d’un tueur à gages qui devient rabbin à Las Vegas

Si seulement Sal Cupertine, tueur à gages de Chicago n’avait pas  descendu trois agents fédéraux… Mais le véritable problème est plutôt que Sal a étranglé à mains nues l’indic de ces derniers, laissant au passage quelques traces de son ADN.
La Famille pour laquelle il travaille n’a pas d’autres choix que de l’exfiltrer dans un camion de boucherie, direction la ville de tous les péchés, laissant derrière lui femme et enfant.
Après plusieurs opérations de chirurgie esthétique, notre tueur à gages est un nouvel homme.

Nouvelle identité, nouveau métier. Désormais, il se fait appeler le Rabbin David Cohen. Avec toutes les précautions pour le faire passer pour mort, qui aurait l’idée de venir le trouver dans une ville aussi exposée que Las Vegas et surtout, dans une synagogue ?

Pas facile pour le nouveau rabbin de faire une croix sur ses anciennes activités tout en prêchant la bonne parole, surtout quand l’homme de foi a tendance à mélanger les passages de la Torah avec les paroles des chansons de Bruce Springsteen.

Un roman policier haut en couleurs qui se lit d’une traite, dans un style rythmé, sans temps mort (normal pour un tueur à gages !), le tout avec une pointe d’humour.

La fin n’étant pas vraiment fermée, on peut espérer retrouver prochainement une suite à Gangsterland.

Si vous aimez la plume de Paul Cleave, vous allez adorer celle de Tod Goldberg.

Gangsterland” de Tod Goldberg - Super 8 Editions - 2016