“Cette histoire est aussi dure à entendre qu’elle l’est pour moi à raconter.”

Etats-Unis dans les années 70. Katie part après dîner à vélo rapporter des livres à la bibliothèque, et c’est la dernière fois que sa famille la verra.
Que s’est-il passé et qui dans cette petite ville où tout le monde se connaît, aurait pu en vouloir à cette enfant ?

C’est à ces deux questions que trois personnages clés vont tenter de vous répondre. Car c’est à vous qu’ils s’adressent directement. C’est vous qui en quelque sort, menez l’enquête.
Qui sont-ils ? Il y a Henry Dees, le professeur de maths qui donne également des cours de soutien à domicile ; Gilley, le frère aîné de Katie ; et Clare, une veuve âgée qui s’est remise un peu trop vite (au goût de ses voisins) en ménage avec Raymond Royal Wright.

Chacun se livre tour à tour, nous donne sa vérité. Et les langues se délient au premier suspect. Qui dit vrai ? Qui ment ? Entre déni, contradictions et manipulation, les portraits de ces divers personnages gravitent autour de la disparition de la petite Katie.

Une atmosphère assez lourde se dégage au fil des pages à laquelle se mêle un sentiment de malaise. Même si le rythme est relativement lent, l’histoire n’en est pas moins captivante. Chaque chapitre dévoile des bribes d’indices ou de révélations mettant le lecteur dans une position de doute, même si le coupable se profile assez rapidement.
Au final, c’est vous qui déterminerez qui est véritablement le responsable.

Clairement pas un thriller ou un polar, mais un roman noir, simple, brut, subtil, qui ne laisse pas indifférent.


Merci à Sonatine Editions

Cet été-là” de Lee Martin - Sonatine Editions - 2017