Créer mon blog M'identifier

“Black-Out - Les Disparues de South Central” - Cécile Delarue

Le 13 août 2018, 16:15 dans Livres 0

Vous aimez les histoires vraies, avec des serial-killers ?
A Los Angeles, dans le quartier où ont débuté les émeutes de 1992, une poignée de serial-killers vivaient là, dont un particulièrement prolifique qui sévissait dans son propre quartier, au nez et à la barbe de ses propres voisins.
25 ans de recherche et des années avant que l'affaire ne sorte de LA....

Une véritable claque !

Chronique à suivre... Sortie le 31 août.

“Au feu, les pompiers” - M.J. Arlidge

Le 13 août 2018, 14:24 dans Livres 0

http://aurayondeslivres.over-blog.com/

La ville de Southampton est en proie à une vague d’incendies criminels.
Tous se déclarent de façon simultanée à divers endroits. Immeubles commerciaux et habitations sont touchés.
Alors que les feux se multiplient et deviennent de plus en plus violents, le nombre de victimes civiles ne cessent d’augmenter.
Le dossier est confié à Helen Grace et à son équipe de la brigade criminelle ; avec à sa tête, un nouveau commissaire principal, qui cherche ses repères dans une équipe soudée et déjà en place.
Une affaire brûlante qui risque de réduire en cendres la carrière d’Helen Grace….

On entre instantanément dans ce nouveau roman au style plus affûté, avec des chapitres courts et rythmés, mené pour l’essentiel par des femmes.
On retrouve l’amie et collègue d’Helen Grace, le lieutenant Charlie Brooks désormais maman, qui se pose beaucoup de questions quant à son avenir au sein de la Police ; Helen Grace et une nouvelle zone d’ombre de sa vie personnelle qui risque de lui coûter son poste ; Emilia Guarinata, la journaliste teigneuse et bête noire de Grace, prête à tout, quitte à déterrer la hache de guerre pour décrocher l’exclusivité. Et ce nouveau commissaire qui semble un peu trop attentionné à l’encontre de Grace.

Si cette nouvelle série au thème qui sort de l’ordinaire peut se lire indépendamment des précédentes, les personnages eux (pour la majorité récurrents), ont un parcours personnel qui évolue au fil des différents tomes. D'ailleurs, de courts passages font références à des histoires antérieures. Pourquoi pas l’occasion de se plonger dans les débuts d’Helen Grace… ?

A première vue, tout semble cousu de fils blancs. Si M.J. Arlidge veut nous faire croire qu’il nous mène sur de fausses pistes avec, il y parvient parfaitement ; le pyromane n’est pas celui que l’on veut nous faire croire.

C’est classique et efficace. Avec une fin un poil sadique, puisque Arlidge nous donne déjà le ton du prochain opus.

Au feu, les pompiers” - M.J. Arlidge - Trad. Séverine Quelet - Les Escales Noires - 2018

 

Découvrez ici La Maison de poupée

“Avec des Si et des Peut-être” - Carène Ponte

Le 25 juillet 2018, 08:35 dans Livres 0

 

http://aurayondeslivres.over-blog.com/

Avec des si et des peut-être, on pourrait refaire le monde, sa vie, mais à trop se poser de questions, ne risque-t-on pas tout simplement de passer à côté de l’essentiel ?

Plus jeune, Maxine aurait aimé que sa vie prenne un tout autre chemin, celui de devenir animatrice de radio ; mais un malheureux concours de circonstances l’a empêché de réaliser son rêve.
Devenue professeur de français, navrée de voir ses élèves préférer Stromae à Flaubert, elle ne peut s’empêcher de se poser des questions : et si… et peut-être que…, jusqu’au jour où le destin décide de lui donner un petit coup de pouce pour lui apporter certaines réponses…

 

Carène Ponte est devenue une incontournable du feel-good. Pour son troisième roman, elle revient avec une comédie pétillante, très actuel, avec une palette d’émotions avec pour sujet les rêves.
Pas ceux de nos nuits (quoi que…) mais ceux que l’on aurait aimé voir se réaliser, vivre ; ceux qui nous font penser que nos vies auraient pu être tout autre si les aléas de la vie ne nous avaient pas “obligés” à prendre une direction plutôt qu’une autre.

Comme avec ses précédents romans, Carène Ponte arrive à nous toucher en nous partageant des tranches de vie sur un ton léger, avec toujours quelques passages plus profonds, et des personnages auxquels on peut s’identifier. Le tout, toujours avec une touche d’humour, sans oublier ce petit truc en plus qui nous fait réfléchir sur notre propre vie.

Avec des Si et des Peut-être” - Carène Ponte - Ed. Michel Lafon - 2018

Retrouvez Carène Ponte avec "Un merci de trop" et "Tu as promis que tu vivrais pour moi"

Voir la suite ≫